Les Mystères de Larispem 2 - Les Jeux du Siècle

Publié le par Josefa & Anaïg

Titre: Les Mystères de Larispem 2 – Les Jeux du Siècle

Auteur: Lucie Pierrat-Pajot

Éditeur: Gallimard Jeunesse

Genre: Steampunk, Young Adult, fantastique

 

 

Résumé de l'éditeur:

 

« A l'aube du XXe siècle, les jeux de Larispem sont lancé ! Carmine, la fougueuse louchébem, Nathanaël, nouvellement apprenti au Cochon Volant, et Liberté, technicienne à la tour Verne, forment l'une des six équipes de ce Jeu de l'oie à l'échelle humaine. Pendant ce temps, la comtesse Vérité oeuvre dans l'ombre pour s'emparer de la Cité-Etat. L'intrépide trio parviendra-t-il à déjouer ses plans ? Et sauront-ils décoder le Livre de Louis d'Ombreville, qui suscite tant de convoitises ?

Course-poursuite dans le cimetière Lachaise ou chevauchée sauvage d'un taureau mécanique... D'un arrondissement à l'autre, les épreuves se succèdent et le danger grandit. La suite audacieuse du livre qui a remporté la 2e édition du concours du premier roman jeunesse.»

 

 

 

Mon avis:

     Ce livre a été une claque. Autant le premier tome m'avait semblé incomplet, de part son aspect bien trop introductif, autant celui-ci s'est montré très riche sur tous les points de vue.

      Le développement des personnages, dont les trois protagonistes qui se rencontrent enfin au premier chapitre, était très bien fait: on a pu s'attacher à eux en respectant leur intimité, et j'avoue ne pas savoir qui je préfère ente Carmine la louchébèm badass, ou bien Liberté, la courageuse mécanicienne au grand cœur, dans les personnages féminins. La romance, présente en filigrane et savamment tissée entre les personnages, m'ont aussi très touchée, car elles ne sont pas niaises, ce qui est le grand danger quand la romance est au centre d'une histoire.

     Ensuite, ce que j'ai beaucoup apprécié, c'est le développement de l'intrigue politique, ce chevauchement de problèmes en crescendo, tous ces soucis qui ont fini par ruiner l'insouciance des adolescents, et même plus. Alors que le premier tome montrait une véritable utopie, celui-ci a prouvé les limites d'un système qui éclate en morceaux, d'un monde qui s'effondre, alors qu'il était au faîte de sa gloire, suprématie totale, première puissance du monde mais fragile cité-Etat.

     J'ai été tenue en haleine tout le long du roman, fini en deux jours, et j'ai vraiment adoré le concept des jeux du siècle (qui, j'avoue, me rebutait au début), qui m'a rappelé le Tournoi des Trois Sorciers de Harry Potter.

        Enfin, la fin m'a déchirée, j'ai été bouleversée, je ne m'y attendais pas du tout, même si c'était logique. Il y a de nombreux renversements de situation qui arrivent en même temps, tout s'effondre, aussi bien les certitudes des lecteurs par rapport à ce qu'ils pensaient de certains personnages, mais aussi celles des personnages eux-même, qui voient tout s'écrouler. J'ai trouvé l'exploitation des personnages parfaite, et je tire mon chapeau bas à l'auteure, en attendant le troisième tome avec impatience car je désire à TOUT PRIX savoir ce qu'il adviendra de Carmine, Liberté et Nathanaël.

 

 

 

 

Ma note: 8.5/10

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article