The Mortal Istruments 5 - La cité des âmes perdues

Publié le par Josefa & Anaïg

Titre: The Mortal Instruments 5 - la cité des âmes perdues

Auteur: Cassandra Clare

Traducteur: Julie Lafon

Editeur: Pocket Jeunesse

Genre: fantasy, fantastique, YA

 

 

Résumé de l'éditeur:

"Clary est folle de joie. Lilith serait anéantie et Jace sauvé… Mais quand les Chasseurs d’Ombres

viennent le libérer, ils ne trouvent que du sang et du verre brisé. Jace a disparu. Clary découvre

bientôt qu’il est devenu un serviteur des démons ! Son sort est désormais lié à celui de Sébastien, son pire ennemi… Pour sauver l’homme qu’elle aime, Clary va devoir risquer plus que sa vie. Existe-t-il encore le moindre espoir ?"

 

 

 

 

Mon avis:

 

     Ah! Les amours tourmentées, cette saga en est remplie, chaque nouveau tome est l'occasion de nouveaux récits sur tous les couples qui se cherchent, se défont, se font ou se refont.

      En dépit des longueurs et d'une fin assez prévisible, j'ai trouvé ce roman très beau. Clary, qui se jette tête la première dans une situation où elle ne peut compte que sur elle-même pour tenter désespérément de délivrer Jace de l'emprise de Sébastien, cela m'a émue. Et voir en parallèle l'avancement de leurs amis pour essayer de trouver une solution au problème du beau chasseur d'ombres était très intéressant, j'ai adoré les chevauchements de points de vue des personnages irrésistiblement attachants de TMI.

      L'auteure est vraiment douée pour le développement des psychologies, ses personnages font tellement vrais! J'ai même fini malgré moi par m'attacher à Sébastien!

     Ce personnage est complexe, il souffle le chaud et le froid, je me suis méfiée de lui tout du long de ma lecture avant de baisser la garde, à tort, devant les scènes entre frère et sœur où il semble "humain", et détenteur de sentiments.

     Le suspens, grâce au jeu des points de vue, et à la quête de vérité de Clary qui progresse à tâtons, a donné du rythme au roman, il a été efficace et, comme je m'y étais attendue depuis le début (car l'auteure semble adorer l'Europe, en particulier la France), nous avons eu droit à de petites pérégrinations dans ce continent... dont à Paris, ça fait tellement plaisir!

      Autrement, je pourrais ajouter la présence d'un épilogue très long mais fort: j'ai eu le cœur brisé pour un couple (que je ne divulguerai pas), j'ai été attendrie par un autre, avant de vouloir à tout prix entamer le 6, mais ce sera pour plus tard!

    Un bon cinquième tome, donc.

Note: 8/10

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article